AMY.png

ACTIONS CULTURELLES

Interventions et mises en scène de groupes amateurs (enfants/ado/adultes)

(Universités, lycées, collèges, MJC Ronceray, MJC Joel Sadeler, CSC Le Val'rhonne, ...)

Interventions artistiques en milieu scolaire et associatifs avec les outils de la pratique  théâtrale  : jeu, corps et voix, écriture contemporaines, écriture. De la découverte du théâtre à la mise en scène, de l'improvisation à l'écriture. 

La Compagnie Alcyone mène des actions sur l'égalité, les discriminations, le harcèlement sexuel ou encore les addictions.

Elle est heureuse de collaborer dans ses interventions avec les artistes Lou Brouard, Maria SavaryMatthieu Vanherpe et Virginie Picard.

    Vous souhaitez plus de renseignements?

N'hésitez pas à nous contacter

compagnie.alcyone@gmail.com

 --------

AMY

 

 

 

Avec Lou Brouard, Maria Savary et Alice Sibbille

AMY - Théâtre en classe, prévention du harcèlement sexuel et du cyber-harcèlement. - à partir de 14 ans (3ème)

avec :  Lou Brouard, Maria Savary et Alice Sibbille

 

Amy est une fiction à trois voix. La lecture plonge les spectateur.ice.s dans un récit où sont livrées les pensées d'Amy à son entrée au lycée, à l'approche de la "Première soirée" et d'une relation sexuelle. Elle pose les questions d'une adolescente : son rapport au corps, aux autres, aux nudes (photos dénudées) et à la problématique du harcèlement sexuel.

 

La compagnie Alcyone propose, à la suite de cette lecture théâtrale, un débat mouvant en classe permettant d' accompagner les adolescent.e.s dans leurs questionnements sur leur vie affective et sexuelle.

"

comme a su le mentionner un élève: 'il faudrait faire ça devant tout le monde, plus souvent!' .

Les questions traitées (l'intégration dans un milieu nouveau, le regard des autres, l'estime de soi, la gestion du stress, la communication entre amis, en famille, la sexualité etc...) correspondent totalement au quotidien d'un élève, aujourd'hui. Le langage employé, la musique, l'environnement évoqué ne sont pas 'vieux jeu': on est sur une pièce moderne, qui plait sans doute à un public jeune aujourd'hui. La forme de l'atelier est pertinente: les élèves sont d'abord spectateurs, puis 'acteurs' puisqu'ils doivent ensuite se positionner eux-mêmes, physiquement, sur différentes questions. La pièce n'est pas trop longue, les élèves n'ont pas le temps de se lasser / de décrocher. Le contenu informatif est pertinent, les faits historiques et le cadre légal sont rappelés. Les 3 actrices savent, après leur intervention, laisser la parole à l'élève, écouter sans juger. On n'est pas dans l'apport 'descendant' mais bien dans la réflexion commune. Des graines sont semées".

Capture d’écran 2022-03-09 à 10.43_edited.jpg